Nouvelle version 2022

KELUD "se"  

Câble secteur très haut de gamme en multibrin de Cuivre     OFC haute pureté plaqué argent et isolé Téflon (ptfe)                                            "aérospatial"                                 

Conception

Kelud passe ne version « se », Sound Quintessence-audio a toujours été fidèle à sa philosophie de lutte drastique contre les ondes EMI/RFI et les microvibrations qui polluent les câbles et donc au final la restitution musicale, cette nouvelle version apporte une amélioration notable dans la  lutte contre les origines de ces vibrations et permet de les réduire de façon drastique, ce qui ne pourra qu’à terme augmenter la durée de vie des appareils et par extension leurs musicalités.

Il n’est pas inutile de rappeler que les vibrations qu’elles soient fortes ou si infimes soit elles, sont produites  à la fois par les enceintes acoustiques lors d’écoutes de musiques, mais aussi par les appareils qu’ils soient en fonctionnement ou au repos, les vibrations se transmettent donc pour certaines dans l’air et pour d’autres par l’intermédiaire des câbles qui relis tous les éléments de la chaine haute-fidélité.

Les micros vibration issue des câbles secteurs sont donc beaucoup plus important dû à leurs fréquences très basses entre 50 et 60Hz, comparés à celles véhiculées par les câbles de modulations qui sont souvent très résiduelles, liés au signal qu’ils transmettent et à la pollution vibratoire qu’ils captent dans l’air, provenant des enceintes acoustiques en fonctionnement !

Les appareils électroniques produisent des vibrations avec leurs transformateurs d’alimentation, certains châssis d’appareils sont mieux isolés et amortis que d’autres contre ses phénomènes, mais cela à un coût et  la quête de silence de fonctionnement n’est pas la priorité de tous les fabricants de matériel audio.

C’est d’autant plus dommageable, que les vibrations produites en interne par les transformateurs de puissance et celles apportées par les câbles, ce cumulent et finisse par réduire la durée de vie   de certains composants qui finissent par vibrer comme des diapasons, provoquant des distorsions, jitter et donc un signal dégradé, une restitution musicale affectée, sans parler de la réduction de l’espérance de vie des équipements, car certains composants électroniques et notamment les condensateurs n’apprécient vraiment pas de vibrer !

Rappelons que le projet Kelud est l’aboutissement d’un travail passionné de plus de deux ans de réflexions sur la conception, la fabrication de prototypes, d’écoutes comparatives d’un câble secteur audiophile sans compromis et d’exception.

Le cahier des charges était de créer un câble secteur très haut de gamme avec les meilleurs composants du moment, un câble d’une section totale pouvant alimenter tout type d’électronique avec des performances égales, être équipée d’une technologie lui permettant d’avoir un blindage total à 100% contre les ondes EMI/RFI, un câble d’une grande sécurité d’usage, obtenir un câble souple, et bien sûr apportant de réelles améliorations sur tous les critères audio habituels !

Kelud est le premier câble secteur fabriqué avec des conducteurs de qualités « aérospatiales », ils sont chacun (phase, neutre et terre), composé de 19 brins de 0.45mm en cuivre OFC haute pureté plaqué argent et isolés Téflon PTFE, soit une section totale de 3 x 3mm2.

Chaque conducteur est inséré dans un tube de silicone pur et reprend la technologie « Silicone.Air.Téflon » utilisée sur le câble numérique haut de gamme Hypérion, un espace d’air circule entre le tube et le conducteur créant de fait une meilleure isolation diélectrique, cela réduit l’effet capacitif entre conducteurs et amorti  les micro-vibrations.

L’ensemble de ces trois conducteurs est ensuite torsadé suivant une géométrie hélicoïdale.

Deux gaines de blindage épais de très haute qualité en cuivre plaqué étain sont insérées en sens opposés dans le groupe des trois conducteurs, les extrémités sont terminées par des bandes de cuivre pur !

Pour créer une autre protection contre les micro-vibrations, protéger les gaines de blindage et offrir un câble d’une grande sécurité et de facilité d’usage, un tube de silicone pur à paroi épaisse enserre l’ensemble et crée une deuxième barrière anti vibration.

Le câble est recouvert pour finir par les nouvelles gaines noires en nylon multifilament de très haute qualité, fabriquée sur cahier des charges SQ-audio, elles sont encore plus épaisses de trois dixièmes de millimètres, ce qui améliore encore la résistance du câble, mais surtout l’immunise toujours un peu plus des micro-vibration passant dans le câble par voie solidienne, aérienne et par l’énergie qui y circule!

Pour parfaire ce câble d’exception et offrir un maximum de sécurité, Kelud est équipé de tout nouveau connecteur haut de gamme, ses contacts sont en cuivre pur plaqué or 5µ, sa coque au design très étudié est en aluminium amagnétique et offre une excellente prise en main grâce à un usinage sur machine à commande numérique (CNC), une coque interne en plastique prévient tous risques de dommages électriques.

L’intérieur de la coque du connecteur est tapissé de façon sécurisée par un blindage en cuivre pur, cette véritable cage de Faraday blinde le câble à 100% de bout en bout, une première, alors que   la très grande majorité des câbles secteur Hi-Fi du marché et sans considération de prix, ne sont blindés qu’entre 75 voire 90% !!!

Les ondes EMI/RFI se comportent un peu comme de l’eau, elles s’infiltrent partout où il y a des trous, cela reviendrait à immerger dans l’eau un aquarium vide dont on aurait oublié de faire tous les joints d’étanchéité !!!

 Cette nouvelle version « se » ou « Sublime Edition » possède un système de joint amortisseur en néoprène qui permet d’isoler des micro vibrations la double coque interne blindée des  connecteurs haut de gamme et donc de réduire considérablement toutes les vibrations passantes dans les contacts des prises IEC et Schuko dans le câble, ainsi après de nombreuses mesures avec un accéléromètre, il a été mis en évidence le rôle capital que pouvait jouer ces amortisseurs internes, cela reprend le principe des silent bloc !!!

Pour assurer une parfaite sécurité au montage du câble dans les contacts et éviter tout risque de déconnexion des fils, que ce soit du côté prise IEC ou Schuko, les conducteurs sont maintenus par un ensemble de techniques innovantes, assurant une qualité de connexion optimale et sécurisée.

Un nouveau porte-étiquette finit de rendre le câble encore plus classieux !

La sortie du câble est parfaitement centrée grâce à trois vis de serrage en inox A4 amagnétique.

Kelud « se » est complexe et long à fabriquer, son diamètre total n’est que de 20mm, ce qui est  une véritable prouesse technologique au regard de certain câble secteur très ésotérique et qui ressemble à de vrais anacondas, mais qui n’ont d’impressionnant que leur taille.

En plus d’être un câble d’exception, il est aussi d’une immense souplesse, un mètre cinquante de câble s’enroule pour ne former qu’un diamètre de 20cm 

Avec le Kelud « se » vous avez l’assurance d’avoir un câble secteur réellement haut de gamme à plus d’un titre et dans les moindres détails, il a été créé pour tous ceux qui aime la musique et veulent ressentir le maximum d’émotion de leurs systèmes audio.   

Longueur en standard: 1.5ml, diamètre du câble: 20mm (autres longueurs en option).   

Kelud "se"

Kelud "se"

Kelud "se" Schuko

Kelud "se" Schuko

Kelud "se" Porte logo

Kelud "se" Porte logo

Kelud "se" IEC

Kelud "se" IEC

Kelud "se"

Kelud "se"

Kelud "se" schuko

Kelud "se" schuko

Kelud "se"

Kelud "se"

Kelud "se" IEC

Kelud "se" IEC

Kelud "se" Schuko

Kelud "se" Schuko

Kelud "se"

Kelud "se"

Kelud "se"

Kelud "se"

Ecoute

Plusieurs systèmes audios ont été mis en œuvre pour les écoutes, cela s’est étalé sur plusieurs semaines avec des coupures, car il fallait savoir si à chaque retour, les impressions se confirmaient ou pas !

Pour ne pas biaiser l’écoute, tous les éléments étaient câblés avec des Kelud « se » afin d’être certains d’obtenir une cohérence sonore et de pouvoir au mieux déterminer l’apport qualitatif  sur tel ou tel appareil.

Pas de surprise, dès les premiers instants d’écoute, l’on retrouve sans peine l’énergie et la dynamique qui caractérise le Kelud, le ressentie est réellement très variable en fonction des disques écoutés, cela va du rendu intimiste et suave, à la célérité sidérante associée à un punch dévastateur !

La clarté, la définition des premières octaves est réellement incroyable de réalisme, c’est à la fois articulé, mais toujours avec suffisamment de poids et de détourage autour des notes, la musique s’en retrouve très nettement plus aérée et plus vivante que jamais.

La précision métronomique n’est pas en reste, la restitution est enjouée, quel que soit le volume sonore, l’on assiste réellement à une mise en lumière rythmique de ces musiques préférées.

Tout comme avec la version initiale et même sur de longues sessions d’écoutes, aucune  agressivité ou lassitude ne viennent entacher le plaisir, cette nouvelle version apporte encore  plus de définitions, car le silence est encore plus profond !  

Ce contrôle parfait des premières octaves apporte des fondations solides à la musique et permet une restitution majestueuse de toute la partie médiane de la bande passante, les voix sont magnifiques de justesse et les timbres sont reproduits avec un réalisme peu commun.

Quelle que soit l’énergie demandée, le Kelud « se » fait toujours face, jamais il ne faiblit, jamais  il ne s’écroulera si la demande en courant est forte, c’est aussi cette faculté à distiller de la puissance sans sourciller qui apporte une écoute empreinte de sérénité, d’aisance et de décontraction.

Du fait de sa conception très aboutie quant au choix très qualitatif des composants, de ces technologies employées pour le blindage à 100% et de la lutte contre les micros vibrations entre autres, il en résulte un bruit de fond à un niveau très bas, le gain ce fait immédiatement ressentir sur la qualité des silences entre les notes, la qualité des ambiances sonores perçues et qui vous  font mieux percevoir la nature réelle du lieu d’enregistrement, les déliés de notes sont plus limpides et une multitude de détails émerges de façon plus évidente.

Le fait d’être un câble qui « respire » prend tout son sens à l’écoute, l’ensemble de la bande passante se retrouve beaucoup plus aérée, la scène sonore s’étire dans les trois dimensions de l’espace et les musiciens  se retrouvent plus facilement localisables.

Il n’est pas besoin d’être un expert en audio pour se rendre compte du véritable apport musical que représente le Kelud « se » sur un système Hi-Fi de qualité, la seule condition pour en bénéficier, c’est d’avoir un appareil qui le mérite.

Avec cette nouvelle itération, son évolution permet d’approcher un peu plus les étoiles, fiable, polyvalente  et réellement haut de gamme, le Kelud « se » est un investissement que l’on ne peut pas regretter, hautement musical, il sera le compagnon parfait de toutes les électroniques et audiophiles exigeants en quête de réalisme sonore.