ICARE

     

    

Câble de modulation haut de gamme en multibrin de cuivre OFC Haute pureté plaqué argent, isolé Téflon PTFE  "Aérospatial"

Conception

Pour aboutir au projet Icare, c’est au départ deux ans d’études, de réflexions, d’écoutes de différents types de câble mono conducteurs et multibrins, de géométrie et d’usage de différents types d’isolants.

L'objectif était de créer le câble ultime en multibrins, qui se rapproche le plus possible des monos conducteurs sur le plan dynamique, maîtrise de l’infragrave et du grave ainsi que sur l’équilibre de la bande passante, mais qui puisse offrir en plus un maximum de douceur, de hautes définitions dans la restitution des voies et sur tous les instruments reproduits dans la bande médium/aiguë ! 

Icare allait reprendre une bonne partie du concept de fabrication au câble Haut-parleurs La Fénice, qui est d’utiliser des sections différentes de brins pour reproduire de façon optimum toute la bande passante!

Pour mieux lutter contre tous les phénomènes de micro-vibrations, de capacitance liée à une trop grande proximité du blindage, des conducteurs entre eux, et de réduire à néant l’effet mémoire qu’engendre certain isolant, Icare porte à son paroxysme la technologie de quadruple isolation des conducteurs «Silicone/Air/coton/Téflon», baptisé «QUINWIR» !

Icare est fabriqué avec deux conducteurs de qualité aérospatiale et de normes militaires, isolé téflon pur extrudé, l’un comporte 19 brins de cuivre de haute pureté plaqué argent de 0.30mm, soit 1.3mm2 et l’autre en comprend aussi 19 brins, mais de 0.16mm soit 0.4mm2, ce qui fait une section totale de 1.7mm2!!!

La diminution drastique de la capacitance entre conducteurs et l’amortissement des microvibrations s’effectuent grâce à l’isolation de chaque conducteur avec un fil de coton très serré, soit 3ml de fil pour un câble finit de: 0.75ml, l’ensemble des deux conducteurs étant ensuite torsadé de façon très précise et insérée dans un tube en silicone pur, l’oxygène présent dans le tube contribue aussi à l’amortissement mécanique, vibratoire et à une meilleure isolation diélectrique, le tube en silicone de la version symétrique est plus gros afin de pouvoir passer les 4 conducteurs torsadés avec leurs isolants coton !!!

Le blindage anti EMI/RFI est réalisé avec une gaine de haute qualité, en cuivre épais étamé étain et relié à la masse des connecteurs.

La version asymétrique (rca) utilise des connecteurs de très hautes qualités à faible résistance électrique de chez MPS-audio, ainsi le transfert du signal se fait de façon plus véloce, ils sont disponibles de série en contact cuivre plaqué Or et en option plaquée Rhodium.

La version symétrique d’Icare réalisé avec des connecteurs allemands Hicon plaqué Or ou Argent, utilise le double de conducteurs, soit 1.7mm2 pour le point chaud et idem pour le point froid, un record pour un câble de modulation !

La gaine en nylon noir multifilament, termine le câble  elle est antistatique et lui offre douceur, souplesse, résistance aux UV et à la chaleur (+160°), L: 0.75ml, diamètre: 10mm en rca et 12mm en xlr, (autres longueurs en option).

Ecoute

Pour tester Icare, de nombreux  styles de musiques ont été écoutés, en passant du jazz, classiques, pop, blues, rock, musique du monde …

Dès les premières mesures, ce qui frappe instantanément ce sont la douceur générale sur l’ensemble de la bande passante et les écarts de dynamiques foudroyantes entre un pianissimo et un fortissimo ou même sur un break de batterie avec un coup de grosse caisse et une cymbale crash étouffée à la main, que ce soit à écoute intimiste ou à fort volume la sensation de pression se retrouve identique, mais évidemment avec une plus grande sensation physique si l’on écoute à un volume plus proche d’un concert live !

La richesse des détails sur toute la partie médium aiguë est stupéfiante, enfin l’on peut entendre de subtiles nuances que ce soit sur des jeux de cymbales, les notes pincées sur les cordes ont suffisamment d’attaque et de sécheresse, pour ne pas paraître molles et traînantes, ainsi à l’écoute d’un solo de guitare acoustique, 

l’enchaînement rythmique des notes et les réverbérations de l’instrument ou de la salle sont perçus de façon très distincte !

Les voix sont d’une remarquable douceur, quel que soit les timbres, aucune agressivité n’est ressentie, même sur les notes tenues les plus hautes, les chœurs sont entendus dans leurs diversités de timbre et d’intensité et non comme un ensemble uniforme.

Pour peu que son amplification maîtrise bien les premières octaves et que les enceintes suivent sans problèmes, le rendu est ample  sans être envahissant pour le reste de la bande passante, les graves font preuve de fermeté et la sonorité fait penser immanquablement à la classe A à tube, mais avec la rigueur de la tenue des meilleurs amplificateurs à transistors. 

Icare offre une scène sonore spacieuse, tant en largeur et en profondeur, la focalisation des instruments ce fait sans difficulté, une grande élégance caractérise l’écoute, et ce quel que soit le style de musique écouté, aucune fatigue auditive, aucun stress, même après de très longues séances d’écoute.

A l’écoute d’une grande formation orchestrale ou même avec un trio de musiciens, Icare illumine l’œuvre enregistrée grâce à une hyper haute définition, sa réserve d’énergie paraît sans limites, les meilleures écoutes ont été obtenues avec les électroniques les plus exigeantes et les plus performantes du moment !

Icare est un très grand câble, facile à associer avec tous les types d’électroniques à tubes ou à transistors, hyper musical, ultra linéaire, l’émotion et les sensations riment avec un équilibre et une neutralité jamais mise en défaut. 

Si la vérité musicale était symbolisée par le soleil, nul doute qu’Icare s’en approcherait de très près.