Sortie officielle septembre 2021

     Edison rca/rca

     

Câble de modulation phono haut de gamme en multibrin de cuivre OFC plaqué argent, isolé Téflon "aérospatial"

Conception

 Avec le retour en grâce des platines tourne-disque, Sound Quintessence audio se devait de créer un câble phono de très haute qualité, bénéficiant de toutes les avancés technologique du moment et offrant des performances musicales de haut niveau.

Après un an de recherche, de fabrication de prototype et d’écoutes comparatives, voici EDISON « R ».

Pour chaque canal, Edison « R » est conçu avec un câble comprenant quatre conducteurs de qualité aérospatiale, ils ont chacun 19 brins de 0.10mm en cuivre OFC haute pureté plaqué argent et isolé Téflon (PTFE), un cinquième conducteur en position coaxiale dispose lui de 62 brins fins de 0.08mm isolé Téflon, au final ces cinq conducteurs représentent 0.9mm2, soit une section totale très confortable pour un câble phono!

Le câble est ensuite inséré dans un tube en silicone pur, reprenant ainsi la technologie S-A-T (Silicone-Air-Téflon), améliorant notamment les performances sur le plan diélectrique et l’amortissement contre les microvibrations traversant les conducteurs et provenant autant des électroniques sur lesquels ils sont branchés, que des vibrations transmises par voie aérienne.

Afin d’offrir un excellent blindage et une immunité quasi parfaite aux ondes EMI/RFI, tout le câble est recouvert par une gaine de blindage épais en cuivre plaqué étain, les extrémités sont stoppées par des bandes de cuivres purs et les connecteurs rca MPS audio à contacts en cuivre plaqué or, ont leurs coques internes en aluminium tapissé de cuivre, empruntant la technologie du câble numérique HYPERION et rendant le câble 100% blindé d’un bout à l’autre!

Le fil de masse de 1ml, est un conducteur aérospatial multibrins de cuivre plaqué argent et isolé Téflon, il est recouvert d’une gaine thermo rétractable noir et muni aux extrémités de petites fourches en cuivre plaqué or.

 La finition du câble est l’excellente gaine haut de gamme en nylon noir multifilament, elle offre un excellent amorti des microvibrations, une excellente tenue à la chaleur, aux UV, elle est anti statique et donne au câble une très grande souplesse.

Longueur en standard : 0.75ml (autres longueurs possibles en option), diamètre du câble : 9mm

Edison phono rca/rca contact or

Edison phono rca/rca contact or

Edison phono rca/rca contact or

Edison phono rca/rca contact or

Edison phono rca/rca contact or

Edison phono rca/rca contact or

Edison phono rca/rca contact or

Edison phono rca/rca contact or

Edison phono rca/rca contact or

Edison phono rca/rca contact or

Écoute

Il faut bien l’avouer que cela faisait des lustres que des vinyles n’avaient pas été écoutés, sauf en dehors de la mise au point d’Edison « rca », alors après moult réglages du bras, de la cellule et testés plusieurs préamplis phono, le moment était venu de retrouver tout le charme de ce support musical.

Dès les premières écoutes, la magie opère, on retrouve sans peine tout ce qui fait le succès et le plaisir sans limites de la galette irisée et c’est vrai que les premières octaves sont somptueuses, denses, amples et très nuancées !

Ça frappe très fort, le grave est percutant, l’on ressent le poids des notes, c’est aussi très dynamique, résultat, on ne s’ennuie pas une seule seconde, car la base rythmique que cela impose, offre une sensation de force sans limites mêlées d’un parfait contrôle, c’est vraiment très propre.

Sur la partie médiane, le choix des brins fins de 0.10 et 0.08mm trouve là leurs pleines justifications, c’est une véritable palette de nuances sonores qui se déploie devant les oreilles, un régal pour les voix autant que pour les instruments les plus ardus à reproduire, surtout lorsque l’attaque de note est cinglante ou que la note soit très haute et tenue, douceur, finesse et haute définition assurée.

L’on retrouve sans peine cette beauté des timbres et leurs facultés à vous émouvoir, le côté chaleureux comme avec les amplis à lampes, mais sans certaines lourdeurs inhérentes à certains montages de tubes.

Il en va de même pour l’aigu qui file très haut tout en douceur, les notes sont très distinctement séparées et reproduites avec beaucoup de subtilités, il n’est pas difficile de reconnaître le type d’instrument en cuivre ou le type de cymbales jouées par exemple.  

 La scène sonore est vraiment vaste pour peu que les électroniques suivent, cela offre une écoute super réaliste comme l’a souhaité l’ingénieur du son, l’espace varie dans ses trois dimensions, c’est vraiment flagrant.

Que ce soit pour les ambiances d’enregistrements qui sont reproduits avec fidélité et réalisme, les attaques de note qui peuvent être sur certains albums de musique vraiment foudroyante ou les profondeurs de silence et d’extinction de note réellement surprenante, tout concorde pour qu’au final, l’écoute soit un pur plaisir jamais feint et toujours renouvelé.

Voilà une excellente nouvelle, une de plus qui ravira les amateurs de vinyles en quête d’un câble phono haut de gamme aux prestations musicales associant, dynamique, timbres de première classe, transparence, mais sans froideur, haute définition et linéarité sur toute la bande passante.

Edison « rca » ou quand l’innovation technologique offre ce qu’il y a de meilleur à un support musical indémodable.