ÉOS  "se"
           

Câble de modulation haut de gamme, technologie Hybride  en cuivre OFC multibrin haute pureté  plaqué Argent  "aérospatial" et monobrin en argent OCC 5N (99.999%), isolé Téflon PTFE

Conception

ÉOS fait partie des câbles modulation les plus emblématique de Sound Quintessence-audio, car il incarne parfaitement ce que représente un câble haut de gamme en termes de qualité de composant, de fabrication et de très haute musicalité !

Fort de son succès très mérité, nous avons voulu améliorer son concept en lui faisant bénéficier d’avancées techniques employés sur d’autres modèles, comme le blindage électromagnétique des connecteurs, du double blindage câble, de l’emploi de plusieurs sections de brins et de différentes natures de matériaux conducteurs, tout cela dans le but de créer une nouvelle version encore plus polyvalente et surtout d’une musicalité exceptionnelle.       

La nouvelle version s’appelle donc ÉOS ""se", pour « Sublime Édition », car comme tous les produits de la gamme comportant ce suffixe, cela représente le summum et l’ultime optimisation d’un modèle arrivée à son apogée.

Afin de cumuler les avantages de la partie médium/aigu de l’Icare, tout en conservant se qui a fait le succès des versions antérieures de l’ÉOS à savoir entre autres, l’exceptionnelle spatialisation de la scène sonore, l’impact et la fermeté dans le grave et une dynamique à toute épreuve, il a été convenu d’avoir trois diamètres de brins des conducteurs au lieu de deux et de multiplier par deux leurs nombres totaux, soit quatre conducteurs par polarité au lieu de deux, encore un record pour un câble de modulation !

ÉOS "se", en version asymétrique (rca) est donc construit autour d’un mono conducteur de 0.5mm en argent pur OCC 5n, soit 99.999% et isolé Téflon PTFE, d’un conducteur multibrin aérospatial, composé de 7 brins de 0.25mm de cuivre OFC plaqué argent et isolé Téflon PTFE et de deux conducteurs aérospatiaux composés de 2x19 brins de 0.13mm en cuivre plaqué argent isolé Téflon PTFE, ce qui représente une section totale de 1.08mm2 au lieu des 0.58mm2 de la version MK2 !!!

Pour la version symétrique (xlr), c’est donc deux fois plus de composants (polarité + et -), qui sont employés, la géométrie du câble est hélicoïdale, l’ensemble des conducteurs sont ensuite insérés dans un tube en silicone pur reprenant la technologie éprouvée « S.A.T » pour Air/ Silicone/Téflon, améliorant de façon importante, l’amortissement des micro-vibrations et l’isolation diélectrique des conducteurs.

L’ÉOS "se", se voit doté de deux gaines de blindage tressé serré, en cuivre épais plaqué étain et blindée cuivre aux extrémités, elles sont positionnées l’une sur l’autre afin de couvrir à 100% le câble et le rendant totalement immunisé contre les différents types de rayonnement électromagnétique. 

Les coques internes des connecteurs rca en aluminium amagnétique sont maintenant recouvertes de blindage en cuivre, comme sur le câble numérique haut de gamme Hypérion, dont il reprend bon nombre d’avancées technologiques, la version symétrique xlr Hicon bénéficie lui aussi du blindage intégral, rendant l’ÉOS "se", totalement blindée d’un bout à l’autre, se qui est à notre connaissance une exception dans le domaine du câble analogique !!!

La finition est une magnifique gaine en nylon noir multifilament haut de gamme, elle est ultra souple, très soyeuse, résistante aux UV, à la chaleur (180°), les connecteurs rca sont les tout nouveaux Puresonic à coque aluminium/fibre de carbone et contact en cuivre plaqué or, les versions xlr sont des HICON (made in Germany) à contact plaqué or ou argent.

Longueur en standard : 0.75ml (autres longueurs en option), Diamètre : 10mm.  

EOS rca multi contact or

EOS rca multi contact or

EOS rca multi contact or

EOS rca multi contact or

EOS rca multi contact or

EOS rca multi contact or

EOS rca multi contact or

EOS rca multi contact or

EOS rca multi contact or

EOS rca multi contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

EOS xlr contact or

Écoute

Qu’il est difficile de vouloir améliorer un modèle de câble de modulation devenue une référence pour entre autres, ses qualités d’ouverture de la scène sonore, sa dynamique, son grave parfaitement contrôlé, sa finesse de restitution de la partie médium aigu et sa musicalité hors pair !!! 

Pourtant, il y avait encore matière à progression, mais le risque était de passer du côté obscur à vouloir être perfectionniste et après plusieurs versions, un nombre incalculable d’écoutes comparatives réalisées par des forumeurs audiophiles expérimentés, une synthèse de deux autres versions testées en aveugle est née et baptisé comme il se doit EOS «se» pour Sublime Edition ! 

D’entrée, l’infra grave et le grave se place avec élégance, puissance et contrôle, c’est une redécouverte des facultés exceptionnelles de l’EOS à restituer avec aisance les premières octaves, avec en plus sur cette version « se » une capacité accrue à jouer avec plus de poids et plus fort, mais sans aucune emphase ! 

Il n’y a qu’à écouter un solo de batterie pour entendre cette faculté exceptionnelle de discernement dans les timbres, sur le poids des notes et cette articulation incroyable en entendant passer les baguettes d’un tom à un autre, c’est plutôt époustouflant !  

C’est donc bien sur la partie bas médium/aigu que le plus gros travail a été effectué afin d’apporter plus de matière, de volume et d’intensité dans la restitution, sans pour autant déséquilibrer le reste de la bande passante, ni alourdir et ni projeter. 

Quelle beauté, les voix n’ont jamais eu autant de tessiture et de corps, qu’elles soient basses au plus aigu, elles sont plus incarnées, plus sensuelles, plus réalistes par leurs présences quasi physiques et sans jamais sombrer dans la caricature, bien au contraire. 

La reproduction devient tellement réaliste que l’on s’en prend à trembler que l’artiste ne trébuche, il est vraiment très rare d’atteindre ce niveau de rendu hyper fidèle et aussi fort en émotion. 

L’écoute de petites formations de jazz, de duo, en passant par les quatuors de musiques classiques aux orchestres plus imposants, tout passe avec une aisance assez déconcertante, l’EOS «se» décortique avec justesse toutes les formations et rend incroyablement crédible la représentation scénique dans la salle d’écoute. 

La scène sonore est encore plus spacieuse tant en largeur que profondeur, avec en prime une hauteur dépassant celle des enceintes acoustiques, l’image devient réellement holographique. 

Cette articulation et ce délié dans le grave et le médium, se retrouve aussi à l’aigu, la restitution des différentes forces de frappe de baguettes sur des cymbales, les rimshots sur le bord de caisse claire, les attaques des doigts sur les cordes…tout est justesse, aisance et précision. 

Là aussi, aucune agressivité, ni déséquilibre, tout est reproduit à l’identique, inutile de dire que cette faculté d’analyse en haute résolution, servira les meilleurs enregistrements. 

Ce qui fait devenir de façon définitive et radicale l’Eos «se» un maître incontestable de la haute-fidélité, c’est aussi son exceptionnel pouvoir de restitution des ambiances sonores à l’enregistrement d’une œuvre, avec un recul du bruit de fond encore plus bas, cela donne plus de puissance et de présence aux infimes petits détails et rendent un enregistrement plus vivant, plus humain, plus réel. 

Il y aurait tellement à dire sur cette version ultime de l’EOS, que cela pourrait paraître prétentieux, pourtant si la version MK2 était une révolution, cette Sublime Edition marque   sans l’ombre d’un doute une véritable avancée pour son ultra polyvalence et deviens, une référence de très hautes musicalités, un must !!!