HYPERION "SE" 

   

Câble numérique rca coaxial haut de gamme, en multibrin de cuivre OFC haute pureté plaqué Argent et isolé Téflon PTFE "Aérospatial".

Conception

Créer un câble numérique haut de gamme se heurte souvent à un problème lié à la connectique, en effet, la quasi-totalité des fabricants de câbles utilise des connecteurs rca classiques peu performants et mal adaptés au numérique.

Deux possibilités sont offertes, soit on utilise de rares connecteurs de marque et homologué 75ohm, mais le choix d’adaptation de câbles et conducteurs se retrouve limité, sans compter qu’il nécessite un investissement en outillage de précision pour le montage, soit on utilise des connecteurs classiques rca et le choix en câble et conducteur est quasiment infini, mais les performances elles, se retrouvent quelque peu ternies par des problèmes techniques liés au blindage entre autres !

L’Hypérion de par sa technologie novatrice en termes de blindage, a inspiré d’autres modèles de la gamme comme le Stratos en xlr 110ohm, tous les câbles secteur actuel comme Vesta Mk3, Vulcain Mk3, Kelud et Etna et bien d’autres à venir !

Fort du succès amplement mérité dès sa sortie, l’Hypérion évolue maintenant en version Sublime Édition (SE), il  bénéficie d’un nouveau conducteur aérospatial de type coaxial, au centre 19 brins de 0.29mm en cuivre OFC haute pureté et isolé Téflon (PTFE), ensuite et autour sont positionné 75 brins de 0.10mm de cuivre OFC haute pureté isolé à son tour de Téflon (PTFE), ce qui représente une section totale de 1.85mm2, un record absolu pour un câble numérique ou la plupart du temps la section oscille entre 0.3 et 0.9mm2 en moyenne !

L’Hypérion SE, emploi une triple isolation baptisée « SAT » pour Silicone-Air-Téflon, grâce à son tube de Silicone pure à paroi très épaisse dans lequel le conducteur est inséré, un espace d’Air circule entre les deux, et le conducteur utilise-lui son isolant Téflon (PTFE), ces trois isolants font partie de ceux qui ont les meilleures propriétés diélectriques.

Deux gaines de blindage de haute qualité en cuivre étamé étain sont stoppés aux deux extrémités par des bandes de cuivre pur qui constitue un drain idéal des ondes EMI/RFI, l'épaisse paroi du tube silicone crée un espace confortable avec le conducteur afin de limiter au maximum l'effet capacitif.

Toujours dans le souci de garantir un blindage à 100%, les connecteurs rca MPS–audio à contact en cuivre plaqué or ont été modifiés, un film adhésif en cuivre tapisse entièrement l’intérieur de la coque en aluminium, cette opération quasi chirurgicale a nécessité la fabrication d’un outillage spécifique, car l’on ne dispose que d’une ouverture d’un diamètre de 10mm!!!

Les soudures japonaises haut de gamme sont à base d’argent pur 3%, un deuxième écran de blindage avec un film de cuivre entoure les soudures de masse et du signal, ainsi aucune interférence RMI/RFI ne peut perturber la transmission du signal ou engendrer le moindre jitter.

Enfin, une gaine épaisse en nylon noir multifilament de haute qualité finit le câble, elle contribue à limiter la propagation des microvibrations, est résistante à la chaleur, aux UV, antistatique et très souple.

Capacitance inférieure à 93pf, résistance électrique ultra faible 0.0080ohm !

Longueur de série : 0.75ml, Diamètre : 10mm (autres longueurs en option).

Ecoute

Il est des écoutes plus mémorables que d’autres et celle de l’Hypérion avait marqués les esprits, tant ses qualités musicales étaient stupéfiantes de beautés et de réalisme, alors évidemment, pour cette version Sublime Edition « SE », la barre était placée très haute !!!                                                                              Et à l’écoute, le plaisir est non seulement renouvelé, mais amplifié, l’on retrouve ce qui fait le charme indéniable de ce câble, c’est-à-dire la chaleur de la restitution !                                                            Oubliez les sonorités froides, chirurgicales, désincarnées, dures… là on entre dans le royaume de la très haute musicalité, ou ce mêle à la fois la douceur, la finesse, la dynamique et surtout du corps, de la matière et sur toute la bande passante.                                                                                                                          Ne cherchez pas de sécheresse, d’agressivité ou de verdeur dans la reproduction, elle n’existe tout simplement pas, ou alors elles proviendront d’un des éléments de la chaîne audio, ou d’une mauvaise association de l’ensemble.                                                                                                                               C’est assez sidérant d’entendre le très haut niveau de musicalité dont est capable l’Hypérion, il n’a pas de limite, l’infra grave est ample, nuancé, le grave est ferme et rond quand il le faut, les différences de modulations et de timbres sont très aisément perceptibles, c’est à tomber à la renverse !                    L’apport de ce nouveau conducteur se retrouve pour l’essentiel sur la partie médium/aigu, les multiples grains de voix et leurs variations tonales sont encore plus réalistes et nuancés, la présence presque physique des artistes sur la scène, la focalisation des interprètes est encore plus évidente, les vibratos sont reproduits avec précision et déliés et les moindres effets sur le mixage sont perceptibles.                             La grande douceur et la dynamique de l’Hypérion proposent une écoute remarquable sur les cordes, les staccatos sont hallucinants de précisions, jamais agressifs, cela vous fait redécouvrir les œuvres les plus exigeantes et parfois les plus difficiles à écouter.                                                                                      Comme l’essentiel de l’émotion musicale passe sur la partie médiane de la bande passante, cette version « SE » augmente encore les sensations perçues et l’effet « chair de poule » est garanti sur les plus belles voix, les instruments acoustiques et surtout sur les meilleurs enregistrements.                               L’Hypérion offre une scène sonore très vaste et dans toutes les dimensions de l’espace, son équilibre est royal sur l’ensemble de la bande audible, quel que soit l’instrument ou le type de musique écoutée, l’émotion est au rendez-vous, il est très rare qu’un câble numérique sonne comme un câble analogique et cumule autant de qualités.                                                                                                                            Cette nouvelle version de l’Hypérion distille une écoute d’une grande « Humanité », très loin des sonorités préfabriquées et stéréotypées, on ressent sans peine l’âme d’un grand artiste dans ses meilleures interprétations.                                                                                                                                    L’Hypérion était déjà une référence, cette version « SE » ne fait que confirmer son statut de câble numérique haut de gamme, ultra musical et champion toutes catégories.