HYPERION

   

Câble numérique rca coaxial haut de gamme, en multibrin de cuivre OFC haute pureté plaqué Argent et isolé Téflon PTFE "Aérospatial".

Conception

Créer un câble numérique haut de gamme se heurte souvent à un problème lié à la connectique, en effet, la quasi-totalité des fabricants de câbles utilise des connecteurs rca classiques peu performants et adaptés au numérique.

Deux possibilités sont offerte, soit on utilise de rares connecteurs de marque et homologué 75ohm, mais le choix d’adaptation de câbles et conducteurs se retrouve limité, sans compter qu’il nécessite un investissement en outillage de précision pour le montage, soit on utilise des connecteurs classiques rca et le choix  en câble et conducteur est quasiment infini, mais les performances  elles, se retrouvent quelque peu ternies par des problèmes techniques liés au blindage entre autres !

Pour concevoir un câble sans compromis, l’Hypérion est réalisé autour d’un conducteur de qualité aérospatial composé de 19 brins de 0.36mm, en cuivre de haute pureté plaqué argent, isolé Téflon (PTFE), ce qui représente une section totale de 1.93mm2, un record absolu pour un câble numérique ou la plupart du temps la section oscille entre 0.3 et 0.9mm2 en moyenne ! 

L’Hypérion emploi une triple isolation baptisée « SAT », grâce à son tube de Silicone pure à paroi très épaisse dans lequel le conducteur est inséré, un espace d’Air circule entre les deux, et le conducteur utilise lui son isolant Téflon (PTFE), ces trois isolants font partie de ceux qui ont les meilleures propriétés diélectriques. 

Deux gaines de blindage de haute qualité en cuivre étamé étain sont stoppés aux deux extrémités par des bandes de cuivre pur qui constitue un drain idéal des ondes EMI/RFI, l'épaisse paroi du tube silicone crée un espace confortable avec le conducteur afin de limiter au maximum l'effet capacitif.

Toujours dans le souci de garantir un blindage à 100%, les connecteurs rca MPS –audio à contact en cuivre plaqué Or ont été modifiés, un film adhésif en cuivre tapisse entièrement l’intérieur de la coque en aluminium, cette opération quasi chirurgicale, a nécessité la fabrication d’un outillage spécifique, car l’on ne dispose que d’une ouverture d’un diamètre de 10mm!!!

Les soudures japonaises haut de gamme sont à base d’argent pur 3%, un deuxième écran de blindage avec un film de cuivre entoure les soudures de masse et du signal, ainsi aucune interférence RMI/RFI ne peut perturber la transmission du signal ou engendrer le moindre jitter.

Enfin, une gaine épaisse en nylon noir multifilament de haute qualité finit le câble, elle contribue à limiter la propagation des micro-vibrations, est résistante à la chaleur, aux UV, antistatique et très souple.

Capacitance inférieure à 67pf, résistance électrique ultra faible 0.0080ohm !

Longueur de série: 0.75ml, diamètre: 9.3mm, (autres longueurs en option), version BNC plaqué or en option.   

Ecoute

L’Hypérion étant un câble numérique résolument haut de gamme, l’attente en matière de haute qualité musicale était très forte et bien les résultats à l’écoute sont au-delà de nos espérances !

Ce qui est évident à l’écoute et de façon immédiate, c’est qu’il n’est plus question de dureté ou de froideur numérique des sources ou des câbles, ici, c’est le royaume de la chaleur, c’est l’immense douceur de la reproduction et sur tout l’ensemble de la bande passante, mais ce qui surprend tout autant c’est que cela s’accompagne d’une très grande dynamique.

Hors souvent lorsqu’un câble est trop dynamique, cela rime avec agressivité, sécheresse ou avec une certaine verdeur sur une partie de la bande passante, ici rien de tout cela, l’infra grave est ample, nuancé, le grave est ferme et rond quand il le faut, les différences de modulations et de timbres sont très aisément perceptibles, c’est à tomber à la renverse !

Sur les voix, l’on découvre en plus du grain, de la présence, la focalisation de l’interprète est précise, les vibratos sont reproduits avec précision et déliés et les moindres effets sur le mixage sont perceptibles.

La grande douceur et la dynamique de l’Hypérion proposent une écoute remarquable sur les cordes, les staccatos sont hallucinants de précisions, jamais agressifs, cela vous fait redécouvrir les œuvres les plus exigeantes et parfois les plus difficiles à écouter.

Le haut médium et l’aigu sont de la même veine, quel que soit le type de membrane de haut-parleurs, l’écoute est ultra équilibrée, jamais démonstrative.

L’Hypérion offre une scène sonore très large et dans toutes les dimensions de l’espace, pour peu que vos électroniques et câbles soient à la hauteur.

Quel que soit l’instrument ou le type de musique écoutée, l’émotion est au rendez-vous, il est très rare qu’un câble numérique sonne comme un câble analogique et cumule autant de qualités.

Si l’on devait faire une métaphore, on pourrait comparer l’Hypérion à un illusionniste, c’est bluffant quand le tour est extrêmement bien réalisé, surtout si c’est avec une aisance déconcertante, sauf que là ce n’est pas une illusion, mais bien la réalité !